Ville

Harar modifier

Harar (Ge'ez : ), parfois appelée Harar Jugol (« Jugol » désignant les muraillesር), est une ville située à l'est de l'Éthiopie. Elle est parfois qualifiée de quatrième ville sainte de l'islam. Depuis 2006, elle est classée au Patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco. Avant d'être conquise par l'Égypte, puis l'Éthiopie, elle fut au XVIe siècle la capitale du royaume des Harari (1520-1568) et un important foyer culturel islamique, puis au XVIIe siècle le centre d'un émirat indépendant. Cette ville historique a été fondée, fortifiée et développée par des rois qui se sont succédé du XVe au XVIe siècle dont le plus connu est d’ethnie somali, l’imam Ahmed Ibn Ibrahim Al-Ghazi. Capitale du grand sultanat musulman somali de Adal dont le sultan n’est autre que le imam Ahmed Ibn Ibrahim Al-Ghazi, elle fut notamment un point de départ des attaques musulmanes somalis aidées par des musulmans d’une autre ethnie comme les afars, les oromos et une petite minorité de turques contre l’empire chrétien d’Abyssinie allié au royaume chrétien du Portugal. La ville reflète ce riche passé en proposant un concentré de l'architecture de différentes époques : trois mosquées du Xe siècle, des murailles édifiées au XVIe siècle et des maisons anciennes, dont certaines dues à des immigrés indiens arrivés au XIXe siècle. C'est pour ces raisons et pour son plan urbain que la ville a été classée par l'Unesco en 2006.

publiez votre critique de Harar

  • Vous n'êtes pas connecté(e). ou inscrivez-vouspour faire un commentaire.

    déplacer endroit


    MON PLAN DE VOYAGE

    0

    endroits ajoutés à

    comment faire?